Sève, jus ou eau de bouleau : bienfaits et atouts santé Betula pendula

Sève, jus ou eau de bouleau : bienfaits et atouts santé
Betula pendula
Le bouleau est un arbre bien connu qui pousse facilement dans les jardins, notamment pour son port léger et son écorce blanc argenté. Au delà de l’aspect esthétique, il est convoité aussi pour ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires précieuses en phytothérapie.
Feuilles, écorce et sève de bouleau : tout est bon sauf les fleurs
En phytothérapie, le bouleau blanc ou pubescent (Betula alba ou Betula pubescens) ainsi que le bouleau verruqueux (Betula pendula ou Betula verrucosa) sont les espèces qui sont utilisées.
Longtemps, ce sont les feuilles de bouleau qui ont été utilisées pour traiter tout ce qui concerne la sphère urinaire ; elles étaient aussi distillées et donnaient alors une “huile de bouleau”, bénéfique pour la peau. L’écorce, également, était reconnue pour ces mêmes vertus.
Et, plus récemment, c’est la sève de bouleau, appelée aussi “eau de bouleau” qui fait fureur pour ses propriétés dépuratives. Elle est récupérée, lors de la montée de la sève au printemps, sur le tronc de l’arbre, en plaçant un petit récipient sous une incision de l’écorce, de la même façon que pour l’érable au Canada. On peut ainsi en récupérer 200 litres par jour à cette période ! Elle ressemble à de l’eau, plus elle est consommée fraiche, plus elle offre d’atouts : Vitamine C, sels de potassium, calcium, phosphore, magnésium, lithium…
Cette sève se transforme aussi en différents produits :
laissez la fermenter, vous obtiendrez du “vin de bouleau”, un “pét’nat”
concentrez là, vous aurez du “sirop de bouleau” très sucré.
On parle aussi de “jus de bouleau” qui est obtenu à partir des feuilles de bouleau : ses propriétés sont moins concentrées que la sève de bouleau.
Les fleurs de bouleau ne sont pas utilisées car elles sont à l’origine d’allergies assez importantes.
Les vertus médicinales de la sève de bouleau
Les feuilles de bouleau sont diurétiques et aident à traiter des infections urinaires et calculs rénaux (cystite, urétrites…).
Elles atténuent les douleurs articulaires liées aux rhumatismes ou à la goutte, comme les bourgeons, et elles sont détoxifiantes et dépuratives.
Elles offrent également une solution à certains problèmes de peau comme l’eczéma, le psoriasis ou des petites irritations cutanées.
sève de bouleau bio
La sève de bouleau, en cure dépurative et drainante, est bénéfique après des excès alimentaires par exemple, ou au printemps pour repartir du bon pied. On dit aussi qu’elle ralentit la perte des cheveux et évite les troubles urinaires.
Le bouleau, sous ses différentes formes, se trouve en pharmacie, herboristerie et magasins nature. se présente et s’utilise de différentes façons :
en infusion : 3 g environ de feuilles séchées / 150 ml d’eau (3 tasses maximum / jour) en cure de 4 semaines au plus,
en gélules, extraits ou teinture-mère, selon les indications du pharmacien,
en sève ou jus de bouleau (à conserver au réfrigérateur) : 1 verre le matin à jeun en cure de 3 semaines au plus.
La sève de bouleau dans la cuisine
Vous pouvez la laisser fermenter avec du sucre et des épices afin d’obtenir un excellent vin de bouleau. Le sirop de bouleau vous permettra de sucrer un yaourt ou une eau pétillante.

Share this post



En ce moment, la livraison est gratuite pour 80€ d'achat ! Ignorer