SES VERTUS SON INSOUPÇONNÉES. DÉCUVEZ-LES VITE EN LISANT CE QUI SUIT!

IMG_5095

DEPUIS DES SIÈCLES ET DANS DE NOMBREUX PAYS, LA CONSOMMATION DE LA SÈVE DE BOULEAU RELÈVE D’UNE PRATIQUE ANCESTRALE, QUI REPOSE SUR DES CONNAISSANCES EMPIRIQUES. ELLE EST UTILISÉE DE FAÇON TRADITIONNELLE DE PLUSIEURS FAÇONS.

Draineur
La sève de bouleau contribue, de façon significative, au drainage et à l’élimination des déchets acides de l’organisme. Elle semble tout indiquée pour son action sur l’hyperuricémie (excès d’acide urique) et sur l’hypercholestérolémie.

Détoxifiant
La sève de bouleau facilite, de manière douce et prolongée, le jeu des émonctoires du corps humain, de sorte à désintoxiquer doucement l’organisme (eczéma, dartres, psoriasis, dermites du cuir chevelu…).
Selon Max Téteau, elle contient notamment 2 hétérosides : le bétuloside et le monotropitoside, qui libèrent, par hydrolyse, du salicylate de méthyle, voisin de l’aspirine, analgésique, anti-inflammatoire et diurétique.
Elle est idéale en cure de printemps pour drainer les toxines accumulées par l’organisme.

Reminéralisant
Outre sa teneur faible en hydrates de carbones, la sève de bouleau est particulièrement riche en éléments minéraux : Calcium (Ca), Magnésium (Mg) et Potassium (K), en oligoéléments Zinc (Zn), Manganèse (Mn), Fer (Fe) et Sodium (Na).
Une quinzaine d’acides aminés et une cinquantaine de protéines sont également présents. Même si d’un point de vue nutritionnel, ces acides aminés et protéines sont en faible quantité, ils sont très assimilables.
Le caractère légèrement acide de la solution est dû, notamment, à la présence de l’acide malique, principal acide organique présent dans la sève de bouleau.

 

Vitalité
La sève de bouleau stimule le métabolisme. Déjà riche en anti-oxydants, sa teneur significative en vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1, en fait un allié de vitalité.
Elle favorise la souplesse des articulations et la libération du mouvement.

La cure de sève de bouleau s’associe facilement à une réduction calorique, sans effort.
Elle est source de vitalité. Ses qualités en font un produit indispensable pour tous.
Elle s’adresse à tous sans contre indication :
– pour les sportifs en récupération ( pour son rôle sur l’acide lactique)
– pour les séniors et les sédentaires afin de stimuler les émonctoires
pour les actifs surmenés et stressés désireux de faire une cure printanière
– pour les convalescents afin de stimuler la vitalité et l’énergie de récupération

Légèrement sucrée (0,5 à 2% de sucre : fructose, glucose, saccharose), au goût agréable, la sève se boit nature. Elle est très riche en anti-oxydants, minéraux, oligo éléments, acides aminés et vitamines.

COMMENT FAIRE UNE CURE DE DE SÈVE DE BOULEAU?
Durée recommandée : 1 à 3 semaines
Commencer par un verre de 20 cl le matin à jeun, puis tout au long de la journée, particulièrement en cas de mono diète, sans toutefois dépasser 50 cl/j
Pour un effet starter : 3 jours à raison de 30 cl par jour ou plus
Riche en sels minéraux et surtout en potassium, elle était utilisée dans certains pays, en
supplémentation de l’allaitement maternel.

Conseil du naturopathe : les qualités nutritives de la sève font que la réduction calorique se fait sans effort. Pour accentuer encore son assimilation, la laisser quelques instants sous la langue, avant de la déguster.
La sève de bouleau est une force subtile, concentrée sous l’écorce, à consommer de suite dans sa qualité originelle.

En savoir plus sur https://santecool.net/les-vertus-de-la-seve-de-bouleau-fraiche/

Sources :
« Sève de bouleau : buvez un arbre », Alternative santé n°9, 2014
Philippe Andrianne, La gemmothérapie, 1998

Share this post



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *